La première visite

Très importante. L’espace est comme une page blanche sur laquelle notre perception se concentre, libre de tout préjugé. Une situation qui ne se répètera jamais plus.
L’environnement est un élément qui a également son importance. On peut choisir soit de privilégier ses caractères, soit d’en prendre le contre-pied. Aucune solution ne sera facile.

Le design

La partie la plus ardue, la plus exténuante et la moins reconnue: trouver la solution climatique/environnementale/ornamentale la mieux adaptée à la situation, sans compter aussi les éventuelles contraintes de toute source. Un véritable puzzle. Certes, la méteo vient parfois contrarier nos plans mais, en general, plus la phase de création aura été travaillée, moins on aura de surprises sur le terrain.

Le chantier

J’aime énormément ce moment. La tension et l’excitation de ce qui va arriver. À l’inverse de l’architecture, alors que le processus de la création d’un jardin est lent dans sa phase de projet et de création, tout s’accélère dans sa réalisation sur le terrain.

La preparation du terrain

S’il existe une phase critique, c’est bien celle-là. À la moindre erreur dans la preparation, les plantes s’en ressentiront toute leur vie et nous nous épuiserons à essayer de comprendre ce qui n’a pas marché. “It’s the soil, stupid!” (citation de Lynden).

La livraison des plantes

C’est moi qui les ai toutes commandées? À quoi pensais-je… C’est ce que je me dit à chaque fois que les plantes arrivent sur un chantier puis, comme par enchantement, chacune prend la place prévue précisément pour elle. Qu’elle soit grande ou petite.

La première saison

Même dans un laps de temps aussi bref dans l’évolution d’un jardin, les plantes trouvent moyen de me surprendre. C’est qui me plaît vraiment le plus: le fait qu’elles aient une vie qui leur est propre et qui continue, et même qui s’améliore après la plantation. C’est comme si chaque fois, on assistait à une véritable naissance.

Plantes

Combinaisons de plantes
Dans tous me projets, j’accorde aux plantes une place royale.
Quqnd on le choisit avec le plus grand soin pour qu’elles s’adaptent aux différentes conditions climatiques, elles nous réservent des surprises au fil de chaqune des quatre saisons.
Mon ambition est de me rapprocher le plus possible de la “complexité simple” et de la grâce des combinaisons existant dans la nature.
Une quête sans fin…

Compost compost compost

Un bon compost est la condition sine qua non d’un beau jardin. Si je ne devais choisir qu’un seul élément de qualité pour la creation d’un espace vert, ce serait sans aucune doute celui-là.
Même les plantes les plus tristes et les plus chétives repartiront si on les place dans les conditions les meilleurs possibles. D’autre part, rien n’existe sur le marché qui puisse remplacer un bon compost “fait maison”.
Les plantes sauront nous remercier de la meilleure des façons.